Don Tomás Clásico Rothschild : un bon cigare de tous les jours

Une vitole « coup de cœur », un vrai parti pris. Oui, c’est un Don Tomás que nous mettons à la une dans le numéro 149 de L’Amateur ! Habituée à des notes moyennes sans être déshonorantes, et appuyée par un prix attractif, la gamme propose des cigares honnêtes, francs, sans prétention mais bien conçus et accessibles. On en retrouve une bonne partie en tête des ventes de cigares faits main en France, et leur prix n’est pas l’unique explication.

Ce Don Tomás Clásico Rothschild, qui fait figure de madeleine de Proust pour certains d’entre nous, est rassurant, facile à trouver même pendant cette période de disette, et particulièrement réussi dans ses dernières livraisons.

Soyons franc : cette vitole n’est pas une vitole de « dégustation », ni le cigare de l’année, mais plutôt un « bon plan de tous les jours », que l’on peut fumer à tout instant. Elle est parfaite en extérieur, pour accompagner d’un café en terrasse par exemple. Et évidemment, à ce prix-là, on ne va pas s’en priver.

Par Gabriel Valentin

 

DON TOMÁS

La marque Don Tomás est apparue au Honduras en 1975, à l’initiative de la firme US Tobacco, qui la nomma en l’honneur du père de l’un de ses dirigeants. Progressivement délaissée à partir de la fin des années 1990, elle est reprise en 2004 par Swedish Match (désormais STG) qui décide de la relancer en proposant différentes gammes – la ligne Clásico, à dominante Honduras, et la ligne Nicaragua –, toutes bien faites et destinées à un marché d’entrée de gamme. Bénéficiant d’une excellente disponibilité, cette marque est surtout connue des amateurs en raison de son prix très attractif, mais souvent snobée par les plus exigeants. Pourtant, certaines vitoles profitent d’excellents assemblages, honnêtes et justes, mais il faut savoir bien les choisir – une remarque valable pour tous les labels, quel que soit le terroir.

 

 

 

Cape, sous-cape : Honduras
Tripe : Honduras, Nicaragua
Dimensions : 114 mm × 50 (19,84 mm)
Module : Robusto
Prix : 4,70 € (prix au 1er février 2022)

 Apparence : Cape colorado assez lisse, luisante, finition soignée.
Dégustation à cru : Bois, vieux tiroir, poussière, poivre gris. Tirage excellent.

Dégustation après allumage :
Premier tiers : L’allumage est franc, avec une légère amertume qui disparaît rapidement au profit d’arômes boisés sans prétention mais agréables. La fumée est ample, généreuse, et devient plus grasse au fil des bouffées alors que la palette aromatique se pose autour d’un boisé franc et de notes de noisettes grillées. Sans grande complexité, ce premier tiers est plutôt réussi, doué d’un très bon équilibre, et l’intensité est là !

Deuxième tiers : La fumée, toujours généreuse, se fait de plus en plus crémeuse. Les notes boisées restent dominantes. Cette vitole s’avère particulièrement attachante, car l’équilibre est excellent. Un deuxième tiers aromatique, rond sans être trop léger, avec parfois une pointe d’amertume bien contrôlée. Seule la combustion fait des siennes de temps à autre, mais sans dénaturer la dégustation, qui se révèle assez riche.

Troisième tiers : Le cigare devient un peu plus viril. Il monte en puissance de manière progressive. La fumée est toujours très aromatique, avec une belle pointe torréfiée et de sous-bois. La vitole ne se déstructure jamais, tient son rang et son caractère, et prouve qu’elle est bien élaborée, sans être d’une grande complexité. Le final est assez chaud mais se fume jusqu’au bout et laisse en bouche d’agréables sensations.

 

Conclusion de L’Amateur :
Ce Don Tomás Rothschild est une bonne surprise : à ce niveau de prix, on ne s’attend guère à une grande dégustation. Sans prétention mais évolutif et équilibré jusqu’à un final un peu abrupt, il délivre une fumée crémeuse, douce (presque sucrée) et aromatique. Une dégustation rapide et agréable, idéale en extérieur. Une vitole à emporter partout avec soi !

 

Note d’arômes : 7/10
Note de puissance : 7/10
Persistance aromatique : 7/10

Bagues : 3 et demi

 

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

commodo non ut suscipit justo efficitur. Phasellus eget felis