Macanudo – Art/Cat (FR)

Notre cigare de décembre : Le CAO Amazon Fuma em Corda

CAO Amazon Fuma em Corda

Cape :  Honduras

Sous-cape :  Cameroun

Tripe :  Nicaragua, Honduras, Brésil

Dimensions :  152 mm X 58 (23 mm)

Module :  Gros robusto

EN CETTE PÉRIODE FESTIVE, IL EST DE BON DE SE LAISSER SURPRENDRE ET DE SUCCOMBER À LA RARETÉ. C’EST LE TEMPS D’OFFRIR MAIS AUSSI CELUI DE SE FAIRE UN PETIT PLAISIR EN DÉCOUVRANT UNE NOUVELLE ÉDITION LIMITÉE, SURTOUT LORSQUE CELLE-CI PRÉSENTE UN INTÉRÊT À LA FOIS GUSTATIF ET HISTORIQUE. CAO CONTINUE DE NOUS ÉPATER AVEC UNE VITOLE S’INSPIRANT D’UN SAVOIR-FAIRE PRÉSENTÉ COMME ANCESTRAL : C’EST LE CONCEPT DE LA TRILOGIE AMAZON ET DE SON DERNIER-NÉ, L’AMAZON FUMA EM CORDA.

Par Gabriel Valentin

CAO AMAZON, la trilogie Si votre mémoire de L’ADC est bonne, vous vous souvenez sûrement du CAO Amazon Basin lancé début 2017 avec sa bague en tresse de tabac. Ensuite est apparu l’Amazon Anaconda (peu distribué en France). Enfin, troisième volet de la trilogie, le Fuma em Corda arrive en cette fin 2018 dans nos civettes. Tout comme celui de la gamme CAO Pilón, le nom de cette vitole fait référence à la technique utilisée pour fermenter les feuilles brésiliennes de sa tripe. Cultivés dans la forêt amazonienne avant d’être transportés par canoë, ces tabacs rares sont fermentés après avoir été rassemblés en torsades, en « cordes » – une technique utilisée par les peuples indigènes –, ce qui leur confère une saveur unique. Ces cigares sont une vraie réussite gustative.

Aspect : Superbe cape colorado cuivrée, bague croisée en tresse de tabac.

Tirage : Excellent. À cru : Très surprenant, joli boisé et pointe sucrée, cardamome.

Premier tiers : Ce joli toro démarre franchement mais sans aucune agressivité. Les premières bouffées sont très agréables, boisées et veloutées. Les notes deviennent légèrement plus fraîches sur le premier tiers (sous-bois, champignons), avec une vraie et belle finesse. Le volume de fumée est parfaitement dosé et l’ensemble présente une rondeur fort plaisante.

Deuxième tiers : Le deuxième tiers gagne clairement en profondeur. Les arômes se font plus longs, avec beaucoup de mâche. L’équilibre reste excellent, la puissance étant également montée d’un cran. Puis les notes verdissent, avec une dominante d’amande fraîche et une jolie pointe poivrée qui vient relever la dégustation. La fin de tiers est complexe : la palette gagne en gras, l’assemblage donne toute son expression.

Troisième tiers : Le dernier tiers évolue encore et monte en puissance. L’intensité se fait plus présente, la tonalité plus empyreumatique avec du café torréfié et du poivre plus vert. Cette fin de dégustation est moins subtile. Avec moins de finesse mais on profite pleinement de ce terroir qui s’exprime jusqu’au dernier centimètre.

Conclusion de L’Amateur : Ce dernier volet de la trilogie est à nos yeux le plus abouti. Si l’Amazon Basin était déjà très intéressant, ce Fuma em Corda présente encore plus de finesse et d’équilibre et une jolie rondeur jusqu’au dernier tiers qui nous réveille les papilles ! Avec environ 500 coffrets disponibles sur le marché français, il ne faut surtout pas hésiter. L’opportunité est très belle de déguster des tabacs rares. Une vitole qui pourrait vite devenir collector et qui frôle les cinq bagues.

Note de puissance : 7/10

Note d’arôme : 7/10

Persistance aromatique : 7/10

Bagues 4/5

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire