flacon

Open Bar : 5 flacons à découvrir

Notre sélection de spiritueux du mois…

Par Philippe Hupp

 

Cognac Camus Borderies XO Family Reserve, 40°, 70 cl

C’est le plus ancien et le plus petit des six terroirs de l’appellation cognac : les Borderies, du nom des fermettes qui occupaient la région il y a cinq siècles. Les eaux-de-vie des Borderies, qui vieillissent plus vite que leurs consœurs, apportent généralement aux assemblages un supplément de caractère, avec notamment de jolies notes de noisette. La maison Camus possède ici 250 hectares, elle en exploite 180 ; il était logique qu’elle rende justice à ce patrimoine : son Borderies XO single estate (le raisin vient d’un seul et même domaine) ne manque ni de noblesse ni de caractère. Voici un cognac joyeux mais net, au relief délicat, dont la longue finale – agrumes confits – reflète un élevage parfaitement conduit. Beau travail, et prix en rapport…

189 €

www.camus.fr

 

Gin The Botanist, 46°, 70 cl

Islay, ses côtes déchiquetées battues par les vents, ses grands whiskies tourbés et, désormais, son gin. En plein essor depuis sa réouverture au début du siècle et son rachat par un groupe français, la distillerie écossaise Bruichladdich ne se contente plus de produire des single malts. Elle abrite également un vieil alambic de type Lomond surnommé Ugly Betty, ce qui n’est pas très gentil. Betty, rustique quinquagénaire, ne jure que par le gin. Menthe sauvage, berce, arroche ou aster maritime ; vingt-deux plantes aromatiques cueillies à la main sur l’île viennent s’ajouter aux ingrédients traditionnels, comme les baies de genièvre ou la coriandre, pour que l’unique gin d’Islay voie le jour, au terme d’une distillation de dix-sept heures. Riche et moelleux, d’une grande fraîcheur sans être trop floral, à peine citronné, il a déjà été adopté par de nombreux barmen, mais on peut aussi le déguster pur.

44 €

www.thebotanist.com

 

Aguardente Mavem, 41°, 50 cl

En Amérique latine, le mot aguardente – littéralement, « eau ardente » – désigne divers cousins du rhum, tels que la cachaça brésilienne. Au Portugal, c’est une eau-de-vie de vin traditionnelle de type brandy. La famille Rocha, qui se consacre à l’assemblage depuis cinq générations, a décidé de lui donner un coup de jeune avec Mavem. En provenance de différentes régions et issus de plusieurs cépages (arinto, malvasia, moscatel), les vins font l’objet d’une triple distillation, une première dans le pays. Seul le cœur de chauffe sera conservé. L’aguardente vieillira ensuite en fûts de chêne dans un chai de la vallée du Tage, où les fortes amplitudes de température permettent d’« extraire en hiver les notes florales et fruitées, et en été les notes boisées et vanillées ». Au final, entre fraîcheur, rondeur et intensité, l’équilibre est trouvé.

45 €

www.lexplorateurdugout.com

 

Rhum Plantation Xaymaca Special Dry, 43°, 70 cl

La Jamaïque, jadis premier pays producteur de rhum au monde, ne possède plus que cinq distilleries, et deux d’entre elles, Clarendon et Long Pond, ont désormais un associé… français. Avec leurs vieux alambics à retors qui ressemblent à des cornues géantes, elles produisent à la demande, depuis des temps immémoriaux, des rhums de styles différents. Pour ce Xaymaca (l’ancien nom de l’île) Special Dry, cinq tonalités ont été assemblées, les unes pour leur « profil animal », les autres pour leurs notes de fruits très mûrs. Et comme toujours chez Plantation, il a subi un double vieillissement : première maturation sur place en fûts de bourbon, puis affinage en fûts charentais. Un rhum à la fois léger et très expressif, mais au prix très raisonnable. À mettre de côté !

35 €

www.whisky.fr

 

Rhum Kraken Black Spiced, 47°, 70 cl

Désormais disponible dans toutes les boutiques Nicolas, cette curiosité doit une bonne partie de son succès à un habile marketing. Le kraken cher aux fans de Ray Harryhausen (Le Choc des titans, 1981) est un monstre marin légendaire, sorte de calamar géant, terreur des équipages. L’étiquette, illustrée à l’ancienne, façon collection Hetzel, lui rend justice, tout comme la flasque à oreilles sortie tout droit de Pirates des Caraïbes. Le breuvage, lui, ne craint pas la comparaison avec le maître incontesté du marché des « rhums épicés », Captain Morgan. C’est un rhum de Trinité-et-Tobago vieilli un à deux ans et infusé d’une bonne dizaine d’épices comme la cannelle, le gingembre, le clou de girofle… Sans oublier le caramel, clairement mentionné. Une gourmandise vanillée d’accès facile qui a gagné en puissance (la version d’origine titre 40°) sans renier son esprit festif.

34 €

www.krakenrum.com

 

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire