Nouvelles restrictions sur les voyages des Américains à Cuba

Le département d’Etat américain a cessé d’autoriser hier les voyages de groupes à Cuba pour les ressortissants américains. Les voyages de groupe sont l’une des dérogations les plus utilisées pour contourner l’interdiction du tourisme américain dans l’île.

L’administration Trump justifie sa décision en invoquant le soutien du régime cubain au gouvernement vénézuélien.

Les bateaux de croisière et de passagers, ainsi que les avions privés et d’entreprises n’auront plus non plus droit de se rendre à Cuba. « Ces actions aideront à maintenir
les dollars américains hors des mains de l’armée, des services de renseignement et des services de sécurité cubains », estime le Secrétaire au Trésor Steve Mnuchin.

Depuis l’arrivée au pouvoir de Donald Trump en janvier 2017, les Etats-Unis multiplient les restrictions envers Cuba, mettant progressivement fin à la détente amorcée par Barack Obama entre 2014 et 2016.

Collin Laverty, le président de Cuba Educational Travel, une agence de voyages américaine spécialisée, dénonce « un spectacle politique » du président Trump destiné à la communauté exilée cubaine de Floride, un Etat qui pourrait faire basculer le scrutin, « dans l’optique des élections de 2020 ».

Le chef de la diplomatie cubaine Bruno Rodriguez a dénoncé sur Twitter la décision des Etats-Unis, qui ont « l’intention d’asphyxier l’économie et de nuire au niveau de vie des Cubains pour nous arracher des concessions politiques ». « Ils vont encore échouer », a-t-il prédit.

(AFP, Reuters)

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire