Eric Dupond-Moretti, un ministre contre « l’hygiénisme » ?

C’est l’une des surprises du gouvernement de Jean Castex annoncé hier soir (lundi) : la nomination d’Eric Dupond-Moretti au ministère de la Justice. Le nouveau Garde des Sceaux avait fait la couverture de L’Amateur de cigare en janvier 2016.

Eric Dupond-Moretti dénonçait, dans le Grand Entretien du n°110, l’ « insupportable l’hyper-stigmatisation des fumeurs ». « Au nom d’un hygiénisme qui n’a rien à envier à l’intégrisme, poursuivait-il, on assiste à des situations incroyables : on ne peut plus fumer sur un quai de gare ou le long d’une plage ! »

Il se décrivait lui-même comme « un vrai cumulard : chasseur, fumeur, et j’aime la corrida ».

En matière de cigare, il expliquait à Thierry Dussard son goût pour l’Epicure N°2 de Hoyo de Monterrey : « Je ne fume pas dans la rue, mais chez moi, et rarement seul. [Le cigare] est un plaisir trop intense pour ne pas le partager. (…) Pour moi qui suis toujours pressé, c’est un moment qu’on ne doit pas galvauder. Contrairement à la cigarette, plaisir rapide et brutal que je pratique beaucoup trop, le cigare m’offre une sensation immense et douce. »

L’histoire ne dit pas si sa proximité avec Emmanuel Macron s’est nouée ou renforcée autour d’un cigare dont on sait que le président de la République est lui aussi friand.

Nous vous proposons de (re)lire l’intégralité de ce Grand Entretien en cliquant sur le lien ci-dessous :

Eric Dupond-Moretti (ADC n°110)

 

(Photos : Patrick Robert)

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

amet, Donec elit. suscipit sem, Nullam risus. pulvinar Aliquam ultricies felis id,