Corleone déménage sa production au Nicaragua

Victimes de leur succès, les cigares Corleone s’apprêtent à quitter la manufacture Tabacos de Costa Rica à Puriscal pour Tabolisa de Estelí au Nicaragua, d’où sortent déjà les Oliva, Nub, Cain et Daytona.

Pour son fondateur, Alexandre Elami : « Une nouvelle aventure commence pour la marque qui va voir sa force de frappe décupler de manière phénoménale. »

Une « belle histoire d’amitié » entre le producteur français et les blenders et chefs de production nicaraguayens qui devraient nous réserver de très belles surprises sous la forme de séries spéciales – dont la très limitée Cig’Art aux boîtes signées et numérotées par de grands artistes internationaux.

Jean-Pascal Grosso

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

vulputate, ut felis ut adipiscing odio dolor. elit. in lectus