Covid-19 : incertitude sur les festivals

Déjà amputée des deux rendez-vous clés de l’été (les salons de Las Vegas et de Dortmund), le monde du cigare est dans l’incertitude totale sur la tenue des trois festivals qui animent traditionnellement le début d’année.

A Cuba, selon les informations de L’Amateur, Habanos SA envisage très sérieusement d’annuler le Festival del Habano, mais se donne encore quelques jours pour l’annoncer officiellement. L’île a fermé ses frontières depuis mars dernier et pour l’heure aucune perspective de réouverture n’est annoncée.

En République dominicaine, les organisateurs de Procigar « prendront leur décision en novembre », nous dit Régis Broersma, président de General Cigar, filiale de Scandinavian Tobacco Group (STG) qui roule notamment les Macanudo.

Enfin, au Nicaragua, la situation est encore plus complexe, puisque le festival PuroSabor a lieu traditionnellement dès janvier. « Ce sera quasiment impossible pour le mois de janvier, confie à L’Amateur Nestor Plasencia. S’il y avait quelque chose, ce serait plus tard ».

Laurent Mimouni
(Photo : Luc Monnet)

 

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

ut elementum id ut libero. elit.