Fumoirs interdits

Des fumoirs interdits au cigare ?

On connaissait déjà la notion – juridiquement douteuse – de « terrasse non fumeur ». Le ministère de la Santé a même lancé, l’été dernier, un site internet et une application mobile baptisée « Ma terrasse sans tabac », avec l’ambition de recenser « les terrasses qui proposent des espaces totalement ou partiellement libérés de la fumée », selon le communiqué publié à l’époque. Un certain flou juridique règne sur le pouvoir réel d’un établissement à interdire le tabac sur une terrasse ouverte, puisque le bout de trottoir où il est installé n’est pas sa propriété ; c’est une partie du domaine public que lui concède la mairie contre rémunération. D’ailleurs, au vu des chiffres, chacun jugera si l’opération est ou non un succès : un an après sa création, on trouve sur ce site 28 établissements pour Paris (dont certains grands noms comme La Closerie des Lilas) et 75 à l’échelle du pays…

On a vu aussi fleurir la notion, encore plus contestable, de terrasse « fumeur sauf cigare ». C’est parfois écrit en toutes lettres, comme au Café de la Place (23 rue d’Odessa, Paris XIVè). ça peut aussi être pratiqué plus discrètement, comme à La Petite (53 rue Lacépède, Paris Vè) où le gérant, affirmant que nous allions « lui vider sa terrasse », a accepté de renoncer à 4 consommations déjà servies pourvu que nous déguerpissions… pour aller sur le trottoir d’en face.

L’inventivité n’ayant pas de limites, nous sommes tombés récemment sur une nouveauté encore plus aberrante : le « fumoir interdit au cigare ». Cette forme nouvelle d’ostracisme se pratique au restaurant Bambou (2 rue des Jeûneurs, Paris IIè). Sur consigne de la direction, le serveur nous a poliment éconduits, lorsqu’il s’est aperçu que nous nous apprêtions à profiter de son vaste fumoir en dégustant un cigare. Notre Montecristo Edmundo aurait sans doute outrageusement dérangé les fumeurs de Camel ou de Marlboro…

Laurent Mimouni

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

neque. efficitur. non libero leo Donec ut ipsum in