Macanudo – Art/Cat/accueil (FR)

Où fumer en plein air cet été ?

Tables & fumoirs par Alain Neyman

 

Un jardin à Paris

Le luxueux hôtel particulier de la Maison Baccarat abrite le restaurant Cristal Room Baccarat, à la décoration colorée signée Jacques Grange. En cuisine, le chef Mathieu Mécheri propose des plats de saison et des recettes intemporelles, tels la quiche lorraine, le foie gras de canard mi-cuit à la mangue, le bar cuit aux algues et carottes au pavot ou le suprême de volaille avec mousseline de patates douces. Pour le dessert, soufflé à la mirabelle ou tarte orange et kiwi. Les repas sont servis à l’étage et, pour savourer son cigare, on regagnera le calme jardin, si la météo le permet. Formule du déjeuner à 29 euros ; à la carte, comptez de 26 à 80 euros. Service de 12 h à 14 h 30 et de 19 h 30 à 22 h. Fermé le dimanche et le lundi.

Y aller aussi pour : visiter la collection de la cristallerie Baccarat.

Cristal Room Baccarat, 11, place des États-Unis, 75116 Paris, tél. : 01 40 22 11 10

 

Un ponton privé à Juan-les-Pins

La douceur des Années folles à Juan-les-Pins, face à la Méditerranée : l’hôtel de luxe Belles Rives de Marianne Estène-Chauvin et de son fils Antoine est un palace au bord de l’eau. Aurélien Véquaud, le chef du restaurant étoilé La Passagère, annonce tarte fine aux artichauts et au vieux parmesan, rouget brûlé à la flamme et consommé de roche, gnocchis safranés ou selle d’agneau des Alpilles. Le chef pâtissier Steve Moracchini propose lui soufflé minute au citron de Méditerranée et sorbet au kalamansi. À déguster devant la vue panoramique de la terrasse, où l’on peut aussi savourer son cigare. Menu du déjeuner à 55 euros, à la carte environ 105 euros. Ouvert de juin à septembre tous les soirs, de 19 h 30 à 22 h.

Y aller aussi pour : la plage et le ponton avec débarcadère privé de cet écrin naturel.

Hôtel Belles Rives, 33, bd Édouard-Baudoin, 06160 Juan-les-Pins, tél. : 04 93 61 02 79

 

Une ferme près de Toulouse

C’est dans un ancien corps de ferme du xixe siècle qu’Isabelle et Frank Renimel ont installé leur hôtel-restaurant étoilé, En Marge, à quinze minutes du centre de Toulouse. Dès l’arrivée des beaux jours, le vaste jardin fait le bonheur des gourmets amateurs de plein air, et les adeptes du cigare y sont les bienvenus. La carte annonce langoustine, sot-l’y-laisse et asperges, morilles au Noilly Prat, turbot et agrumes, le cassoulet à l’ananas et au citron, mais aussi la tarte au chocolat et à la truffe ou yaourt violette et coco. Menu du déjeuner à 36 euros ; menus de 66 à 140 euros ; à la carte, de 100 à 180 euros.

Y aller aussi pour : visiter la Ville Rose, voir le Capitole, la basilique Saint-Sernin, le canal du Midi….

En Marge, 1204, route de la Croix-Falgarde, 31320 Aureville, tél. : 05 61 53 07 27

 

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire