Quand Belmondo était un amateur…

On ignore quand fut réalisé ce portrait de l’acteur Jean-Paul Belmondo par Sam Levin (1904 – 1992), dont les archives représentent un demi-siècle de photographies dédiées au cinéma, et que nous avions publié dans L’Amateur de Cigare en 1998.

Cet homme d’images, ami de Jean Renoir et portraitiste apprécié de Brigitte Bardot, datait rarement ses clichés.

Est-ce pendant le tournage de 100 000 dollars au soleil (Verneuil) ou de La Sirène du Mississipi (Truffaut) ? Entre Pierrot le fou (Godard) et Tendre Voyou (Becker) ?

Après déduction, cette prise de vue pourrait avoir été faite à la fin des années soixante, avant que Jean-Paul Belmondo n’abandonne le petit cigare pour de plus robustes vitoles, le chapeau de paille pour le Borsalino, et que l’amateur ne devienne professionnel.

 

Louis Mesplé

 

Photo : Sam Levin
Article paru dans L’Amateur de Cigare n° 16 (mai 1998))

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

quis, Nullam sem, eleifend venenatis, leo