balmoral- Art/Cat (FR)

A Cuba, les manufactures sont toujours au travail

Avec des masques de fortune et un lavage des mains rigoureux, l’activité des torcedores cubains continue.

 

« L’activité continue normalement dans les manufactures, en attendant d’éventuelles nouvelles dispositions des autorités ». La prudence est de mise chez Coprova, importateur exclusif des havanes en France.

Toutes les manufactures fonctionnent, confirment les sources de L’Amateur dans l’île, mais les employés portent des masques. La plupart de ces masques sont d’ailleurs « faits maison » avec un morceau de tissu. Les autorités ont montré aux Cubains comment fabriquer des masques de fortune, dans un pays habitué aux solutions bricolées et aux bouts de ficelle.

Le lavage des mains est obligatoire. En revanche, les mesures de distanciation sociale n’ont pas encore, à ce jour, été prises dans les galeras (ateliers où sont installés côte-à-côte les torcedores).

Les manufactures cubaines continuent de fonctionner (photo : Luc Monnet)

Le gouvernement conseille aux habitants de rester le plus possible chez eux, mais les Cubains continuent à faire la queue pour acheter des denrées de première nécessité. Moins de monde en revanche dans les transports en commun à La Havane.

L’autre problème que doivent gérer les autorités cubaines, c’est l’évacuation des touristes étrangers. Ils ont tous été regroupés dans des hôtels à La Havane en attendant leur rapatriement vers leur pays d’origine – rapatriement rendu compliqué par la réduction drastique de l’activité de toutes les compagnies aériennes. Ils ont interdiction d’en sortir. Les taxis risquent une forte amende s’ils prennent un touriste en charge.

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

venenatis, nunc consectetur consequat. id justo odio risus. quis dolor