par Philippe Hupp

Un des plus beaux cigar lounges du monde. Montez ! Il est perché au dernier étage du Muse, palace très stylé de la capitale thaïlandaise.

Le Muse inspiré

On ne repère pas facilement le Muse la première fois, dans le joyeux chaos architectural de Bangkok. À quelques pas de Sukhumvit, la grande artère commerciale, le plus stylé des hôtels de la capitale thaïlandaise cultive son élégance. Bois précieux et volutes de fer forgé, jeux d’or et de laque noire autour de motifs asiatiques, éclairages tamisés : les années jazz de Francis Scott Fitzgerald y flirtent avec le règne de Rama V, le souverain-voyageur qui fit entrer le royaume de Siam dans l’ère moderne. L’adresse a vite acquis un statut d’escale chic et gourmande, notamment grâce à son restaurant italien, Medici, et à Babette’s, l’une des meilleures steakhouses de la ville au dire des connaisseurs – mais pas la plus chère. Les amateurs de thé et de martini, eux, trouveront leur bonheur dans le cadre cosy du Salon.

Un speakeasy sans rival

À la nuit tombée, en revanche, tout se joue aux deux derniers étages. Les lounges haut perchés abondent à Bangkok, mais le Speakeasy, qui se rêve en bar clandestin sous la prohibition, reste sans rival. Ses atouts : de la musique jazzy-électro, des tapas du monde entier, du champagne et des cocktails, bien sûr, mais surtout une vue incroyable sur toute la ville, y compris depuis les petits dômes privatifs mis à la disposition de la clientèle.

Le Blind Pig : vous avez dit luxe ?

Dans le brouhaha de la fête, une oasis : le Blind Pig, un luxueux cigar lounge doté de sa propre terrasse ! Le cadre, d’inspiration coloniale, est aussi élégant qu’aéré et on s’y sent instantanément à l’aise. Ici, les habitués ont même droit à une veste en soie brodée pour protéger leur chemise de la fumée. Vous avez dit luxe ?

Les cigares ne sont pas donnés en Thaïlande, alors mieux vaut songer à amener son étui. Au Blind Pig, comptez 570 Bht (environ 15 euros) pour un Montecristo N° 4 et 1 250 Bht (un peu plus de 32 euros) pour un Churchills de Romeo y Julieta. Hors Cuba, le choix se limite à des Cortès dominicains ou à des Chicos mexicains aromatisés au chocolat, à la vanille, à la cerise… Côté alcools, qu’il s’agisse de whisky, de rhum, de cognac ou d’armagnac, on retrouve les marques les plus connues. À titre d’exemple, un islay single malt comme le Bowmore 15 ans vous coûtera 620 Bht (16 euros), un Havana Club 7 ans moitié moins. Rien d’excessif, donc, dans un décor aussi somptueux.

Hôtel Muse

55/555 Langsuan Road, Lumpini, Pathumwan, Bangkok 10330

Tél. : +66(0)2 630 4000

hotelmusebangkok.com

 

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

venenatis, eleifend Donec sem, risus. venenatis dolor. elit. ut vulputate, odio