Si la marque CAO a su rapidement s’imposer partout dans le monde grâce à son originalité et à ses nombreuses gammes aux tabacs pluriethniques, l’innovation ne s’arrête pas aux seuls assemblages : les coffrets et les bagues sont également mûrement réfléchis et souvent étonnants, en rupture avec le classicisme habituel.

Chaque gamme CAO a sa propre identité visuelle, audacieuse et haute en couleur. certaines sont même tellement originales que les amateurs s’en sont trouvés décontenancés. Ainsi de la gamme vision dont les coffrets en Pvc blanc, éclairés par des néons bleus, ressemblaient à des Macbook apple.

Des plants géolocalisables

Pour OSA, l’accent est mis sur les origines du cigare : du blanc parce que la ferme de san agustín est l’une des seules à avoir des murs blancs et du vert qui évoque la rivière qui traverse la ferme aussi bien que la feuille de tabac.

La bague reprend même les coordonnées géographiques indiquant l’emplacement exact de la plantation afin que l’amateur puisse la rechercher sur google Maps…

Un couvercle aimanté

Les cigares Pilón, eux, sont rangés dans des coffrets en cèdre en apparence banals mais dotés d’un couvercle à double ouverture et aimanté. de plus, CAO a gardé l’idée de traçabilité : la technique du pilón est expliquée sur le coffret et les bagues mentionnent clairement les provenances des tabacs utilisés, ainsi que les dimensions des modules. C’est certes un argument commercial mais il faut saluer ce qui est aussi un louable effort de transparence.

 

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

Lorem et, ipsum elit. libero Praesent consectetur id Donec vulputate,