Habanos S.A. lance « l’année Cohiba »

Faute de pouvoir organiser, comme chaque année, le Festival del habano, Habanos S.A. a lancé aujourd’hui la première des trois journées d’un évènement virtuel baptisé Habanos World Days. L’occasion de présenter les nouveaux havanes qui seront lancés dans les prochains mois et de faire le point sur les résultats financiers du groupe.

« El año Cohiba »

La marque Cohiba, qui fête cette année son 55è anniversaire, est mise en vedette dans la liste des nouveautés annoncées par le groupe cubain.

Le Cohiba 55 Aniversario (150 mm x 57, victoria) commémorera l’évènement sous la forme d’une Edition limitée 2021.

Une nouvelle référence, le Cohiba Ambar (132 mm x 53, placeres) va par ailleurs venir enrichir le catalogue régulier de la marque (photo ci-dessous).

Quant au Cohiba Ideales (175 mm x 56, modernas), il sera présenté dans un coffret spécial Colección Habanos vendu uniquement dans le réseau des Casas del habano (3000 boîtes).

Comme nous vous l’annoncions il y a quelques semaines (voir L’ADC, n° 142), les deux co-présidents de Habanos S.A., dans leur message de bienvenue, ont laissé entendre qu’un évènement pourrait être organisé à Cuba dans les prochains mois, « si les conditions le permettent », pour commémorer le 55è anniversaire de la marque la plus prestigieuse du catalogue cubain.

Les autres nouveautés annoncées

Habanos S.A. a également présenté quelques unes des nouveautés qui viendront enrichir les civettes dans les mois qui viennent. En plus du Cohiba 55 Aniversario, deux autres Editions limitées 2021 sont annoncées :
– Bolivar Regentes (130 mm x 52, discretos)
– Hoyo de Monterrey Monterreyes N° 4 (145 mm x 55, maravillas n° 4)

La sortie du Montecristo Wide Edmundo (125 mm x 54, duke n° 3), nouvelle référence dans le catalogue régulier de la marque, sera l’occasion de découvrir une nouvelle identité visuelle pour la ligne Edmundo (photo ci-dessous).

Résultats financiers

« Une année de défis ». C’est ainsi que Leopoldo Cintra Gonzalez, vice-président commercial et Jose Maria Lopez Inchaurbe, vice-président en charge du développement ont résumé l’année qui vient de s’écouler.

Habanos S.A. enregistre une baisse de 4% de son chiffre d’affaires, à 507 millions de dollars.

Sans la paralysie du marché cubain provoquée par la fermeture du pays depuis mars 2020, la baisse du chiffre d’affaires serait de 2%.

Conférence de presse virtuelle de Leopoldo Cintra Gonzalez, vice-président commercial
et Jose Maria Lopez Inchaurbe, vice-président en charge du développement de Habanos S.A.

Pour la première fois de l’histoire, la Chine (y compris Hong Kong, Taïwan et Macao) est devenue, en 2020, le premier marché mondial, devant l’Espagne, la France, l’Allemagne et la Suisse. Le marché intérieur cubain disparait du « top 10 » des pays vendant le plus de havanes.

Continent par continent, c’est le marché européen qui a le mieux résisté pendant cette année difficile, puisque tous les marchés européens sont en hausse de 2%. L’Europe représente 60% du volume (53% en valeur) des ventes de havanes dans le monde. En revanche, l’Afrique-Moyen-Orient (-31%) et l’Amérique (-21%) où les ventes en duty free et auprès des touristes sont traditionnellement très importantes, ont souffert de la paralysie du tourisme mondial. La zone Asie-Pacifique a vu ses ventes augmenter de 10%. Dans cette zone, l’ensemble Chine-Hong Kong-Macao-Taïwan enregistre une hausse des ventes de 5% et la seule Chine intérieure une hausse de 15%.

Laurent Mimouni

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

elit. sit ut lectus felis venenatis, justo ultricies ipsum Lorem dapibus