habanos

URGENT Havanes : nouvelle augmentation générale des prix

Plusieurs distributeurs dans le monde annoncent des hausses de tarifs dès le 1er janvier 2023. En France, l’augmentation sera « proche du niveau d’inflation » et aura lieu « au printemps 2023 ».

 

Belote et rebelote ! Quelques mois seulement après une augmentation historique de ses prix (voir L’ADC, n° 151 et n° 154), Habanos S.A. a annoncé une nouvelle hausse des tarifs auxquels il fournit ses cigares aux distributeurs exclusifs – ce qui va avoir des conséquences directes sur les prix imposés au consommateur final.

« Tous les ans, au 1er janvier, Habanos S.A. augmente ses tarifs », tente de banaliser le représentant d’un distributeur européen, en oubliant que l’année 2022 a été rythmée par l’annonce puis l’entrée en vigueur, sur les différents marchés, des « prix mondiaux » alignés sur Hong Kong. Une mesure d’uniformisation des prix des marques haut de gamme du catalogue Habanos qui a abouti à des augmentations de 100 % à 200 % des prix des Cohiba et des Trinidad sur le plupart des marchés européens et qui s’est accompagnée de hausses allant de 5 à 20 % sur le reste du catalogue. En France, ces hausses sont appliquées depuis le 1er juillet 2022.

 

+50 % sur les Behike, +10 % sur les marques globales

Selon nos informations, les nouvelles augmentations de tarifs sur les produits soumis aux « prix mondiaux » vont de 3 % pour la marque Trinidad et les petites vitoles Cohiba, 5 % pour la ligne Montecristo Linea 1935 et les vitoles de taille moyenne Cohiba, 10 % pour la ligne Romeo Y Julieta Linea de Oro, 15 % pour les plus grandes vitoles Cohiba et jusqu’à 50 % pour les Behike.

Pour le reste du portefeuille Habanos, les augmentations suivantes sont prévues :

– 10 % sur les lignes et catégories restantes des marques globales (Montecristo, Romeo Y Julieta, Partagas, Hoyo de Monterrey et H. Upmann)

– 10 % sur Bolivar, Punch, Ramon Allones et Quai D’Orsay

– 5 % sur le reste du portefeuille de marques Habanos

Ces augmentations concernent les prix auxquels Habanos S.A. vend ses cigares aux distributeurs exclusifs. Libre ensuite, à chaque distributeur, de répercuter ces hausses partiellement ou en totalité sur les prix de vente publics. Plusieurs distributeurs, notamment Intertabak AG (Suisse) et IEPT (Mexique) ont prévenu, ces derniers jours, qu’ils répercuteraient cette hausse intégralement dès le 1er janvier.

 

En France, pas de hausse au 1er janvier

En France, la liste des prix au 1er janvier 2023 publiée au Journal Officiel le 13 décembre 2022 ne contient aucun changement sur les prix des havanes.

Le distributeur français Coprova précise que « compte tenu [des nouveaux tarifs de son fournisseur Habanos S.A.], des indicateurs économiques actuels et des nouvelles dispositions fiscales sur le tabac au 1er mars 2023, les équipes de Coprova travaillent actuellement à la définition [des] nouveaux prix. Les prix des 27 marques Habanos devraient connaitre une augmentation moyenne relativement proche du niveau d’inflation actuellement constaté sur les prix à la consommation et entrer en vigueur à l’horizon du printemps 2023 ».

En novembre 2022, l’inflation a été de 7,1 % sur un an en France, selon l’Insee.

 

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

elementum ut libero commodo amet, tristique ipsum