Arturo Fuente pose la première pierre d’une manufacture au Nicaragua

La cérémonie de lancement des travaux a eu lieu à Estelí ce jeudi 30 juin. Si Arturo Fuente est aujourd’hui identifié à la République dominicaine, c’est aussi un retour dans le pays qui a accueilli la famille dans les années 1970.

 

Roberto Mora, correspondant au Nicaragua (avec Alba Lira)
Photos : Kevin González

 

En 2018, le dominicain d’origine cubaine Carlito Fuente avait créé la surprise en débarquant au festival Puro Sabor du Nicaragua pour y annoncer son intention d’ouvrir rapidement une fabrique dans le pays. L’investissement était donc programmé depuis déjà plusieurs années, mais la pandémie de Covid-19 en a retardé le lancement.

C’est finalement ce jeudi 30 juin 2022 que la première pierre de la future manufacture Arturo Fuente d’Estelí a été posée. Selon les dessins présentés lors de la cérémonie, il s’agira d’un édifice de style colonial de 14 000 m2 posé sur un terrain de 39 000 m2. Les travaux sont prévus pour durer environ 20 mois.

Dessin de la future manufacture présenté lors de la cérémonie de lancement des travaux.

La qualité du tabac et du sol d’Estelí, la qualité de la main d’œuvre locale et les excellents résultats de la ville dans le domaine du tabac premium, sont parmi les principales raisons invoquées par Ciro Cascella, président exécutif d’Arturo Fuente, qui présidait la cérémonie – Carlito Fuente n’ayant pas fait le déplacement.

 

600 employés directs

« Il y a 10 ans, l’entreprise Arturo Fuente est revenue à Estelí, après avoir été accueilli dans cette ville dans les années 1970, a-t-il expliqué. Nous avons acheté deux fermes où nous avons planté du tabac, de l’amour, des rêves et beaucoup d’espoir. Le moment est venu de faire de la grande usine annoncée il y a quatre ans une réalité. Elle accueillera dans un premier temps au moins 600 salariés directs ».

« Estelí fait partie de l’histoire de la famille Fuente, a-t-il poursuivi. C’est une ville de producteurs de tabac et de bons professionnels ».

La cérémonie était présidée par Ciro Cascella, président exécutif d’Arturo Fuente – Carlito Fuente n’ayant pas fait le déplacement.

Concernant les conditions de travail qui seront proposées aux futurs employés de la fabrique, Ciro Cascella a insisté : « Ce n’est pas un secret que [la maison] Fuente se soucie de ses employés, nous allons faire la même chose qu’en République dominicaine, ce qui nous a permis d’exister pendant 110 ans. L’employé ou le collaborateur qui travaille avec nous fait partie de notre famille ».

Le maire d’Estelí, Francisco Valenzuela, a déclaré de son côté que cette manufacture correspondait à un investissement d’un peu plus de 7 millions de dollars et que ce sera une contribution importante à la création d’emplois pour les Estéliens.

Vous devriez aimer aussi...

Laisser un commentaire

quis leo quis, elit. tristique massa et, justo non